450 430-3663

Description des symptômes observables

Absence de gravier

ABSENCE DE GRAVIER
Le gravier a trois fonctions principales sur les toits multicouches, soit de résister aux efforts dus au vent, de protéger le bitume des effets des rayons ultra-violets et d’obtenir une masse thermique suffisante pour permettre de ralentir les effets d’un refroidissement subit de la membrane (contraction brusque) en hiver.  Sans cette couche de protection, la détérioration de la membrane se produit très rapidement.

Adhérence sur l'isolant de polystyrène gravierADHÉRENCE SUR L’ISOLANT DE POLYSTYRÈNE
Les membranes multicouches qui sont installées en complète adhérence sur des panneaux isolants de mousse de polystyrène subissent des efforts de contraction et dilatation dus aux mouvements de l’isolant sous-jacent et à son instabilité.

Arrêts de gravierARRÊTS DE GRAVIER
Les solins de type « arrêt de gravier » déchirent les membranes multicouches dans lesquelles les arrêts de gravier sont noyés, lors des changements dimensionnels de contraction et de dilatation durant l’hiver.

BoursoufluresBOURSOUFLURES
Soulèvement de la membrane d’étanchéité aussi appelé gonflement.  Ces dernières sont causées par la pression de la vapeur d’eau chauffée par le soleil ou par des émanations de gaz provenant des composantes du complexe d’étanchéité.  Elles doivent être réparées sans délai.

CorrosionCORROSION
Les solins se corrodent plus rapidement depuis l’augmentation des pluies acides.  On doit donc les repeindre fréquemment dès qu’il se présente la moindre trace de corrosion, afin d’en prolonger la survie.

CrêtesCRÊTES
Plissement de la membrane d’étanchéité aussi appelé anguille par certains vieux couvreurs.  Ces plissements sont dus à des mouvements du substrat (mouvement de l’isolant).  Elles finissent par créer une fissure au faîte et doivent être réparées dans un délai moyen.

ÉPANDAGE DE BITUME
Du bitume a été épandu pour sceller des perforations ou des fissures mais l’humidité est demeurée emprisonnée à l’intérieur du complexe d’étanchéité.  Le bitume agit maintenant comme un pare-vapeur et le complexe d’étanchéité humide continue à se désagréger.

ÉTANCHÉITÉ PAR-DESSUS LES SOLINS
Lors de l’épandage du bitume, les solins métalliques existants ont été conservés en place et le joint n’a pas été réalisé avec les solins membranés existants.  Le fait de recouvrir la base des solins métalliques avec du bitume implique que l’humidité ou l’eau qui s’infiltre sous le métal ne peut plus s’échapper et qu’elle s’infiltre maintenant entre la membrane existante et le nouveau recouvrement.

Feutres exposésFEUTRES EXPOSÉS
La surface d’usure de la membrane peut parfois perdre sa protection de bitume, ce qui laisse alors apparaître les feutres qui, eux, sont sensibles à l’humidité et peuvent absorber l’eau.  On doit réparer le plus tôt possible.

FissuresFISSURES
Comme le nom l’indique, il s’agit d’une rupture de la membrane d’étanchéité.  L’eau s’infiltre rapidement et ce type de problème doit être réparé immédiatement.

GLISSEMENTS DE LA MEMBRANE
Ces plissements sont dus à des mouvements de la membrane, elle-même (glissements) à cause de pentes trop fortes ou d’un type de bitume inadéquat pour les pentes sur lesquelles la membrane est installée.  Les réparations sont pratiquement impossibles sauf si on peut fixer mécaniquement la membrane et recouvrir les nouvelles attaches par une nouvelle membrane.

Joints ouvertsJOINTS OUVERTS
Les solins métalliques sont utilisés pour protéger la membrane là où l’on ne peut pas installer de gravier.  Il devrait donc y avoir une membrane (solin membrané) sous les solins métalliques.  Il est inutile de recouvrir les joints des solins à l’aide de calfatage car aucun ne peut résister plus d’un hiver aux contractions du métal.  Les joints ouverts doivent donc être réparés mécaniquement  si la construction est conforme (présence de solin membrané).

Manchons étancheitéMANCHONS D’ÉTANCHEITÉ
Ces boites sont utilisées lorsqu’il est difficile de sceller efficacement une pénétration de tuyau ou de conduit électrique.  Ce type de détail nécessite une inspection régulière car le composé bitumineux employé pour remplir la boite a tendance à s’écouler sous l’effet de la chaleur et la surface devient rapidement concave.

Peau d'alligatorPEAU D’ALLIGATOR
On parle aussi de surface faïencée.  Ce phénomène de multiples fissures de surface se produit suite à la dégénérescence du bitume affecté par les rayons ultra-violets lorsque la protection du gravier n’existe plus, soit qu’il se soit déplacé ou bien que cette protection n’ait pas été prévue lors de la construction originale.  Une réparation s’impose éventuellement.

ÉTIREMENT DES MEMBRANES MONOPLIS
On parle aussi de « tenting ».  Les membranes mono plis PVC et EPDM, étirent au périmètre des bassins (parapets, joints de contrôle et de dilatation).  Ce phénomène s’explique soit par un rétrécissement du matériau (perte des plastifiants huiles et autres) ou par un détail de construction non conforme pour ce type de membrane, ou les deux. Une réparation sur les champs est nécessaire.

En conclusion, un programme d’entretien planifié, bien ordonnancé et exécuté, assure la bonne performance des toitures durant de nombreuses années.
Idéalement, le programme d’entretien préventif devrait être envisagé à la phase conception et incorporé au système intégré de gestion de toiture.

Besoin d’une équipe de spécialistes pour la réparation de votre toit ?

Demandez une soumission